Cette année encore, beau succès pour la soirée organisée au Cinémarine de Saint-Gilles-Croix-de-Vie par le collectif d’associations Inoveé (Initiative Nord Ouest Vendée Environnement Ecologie) , CCFD Terre Solidaire (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement dans le monde) et le collectif Court Circuit et avec la participation de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) et de Terre de Liens.

Au programme

Cliquer pour agrandir

-le documentaire « Land Grabbing » (accaparement des terres) de Kurt Langbein. Ce documentaire illustre l’impact environnemental et social de l’accaparement des terres par les grands groupes et investisseurs d’agrobusiness : mise à la rue des populations, accaparement sans dédommagement, appauvrissements des sols par les mono-cultures.

-La projection du film  a été suivie de la présentation des deux associations Terres de Liens et LPO (Ligue de Protection des Oiseaux)

puis se sont instauré des échanges et des  débats autour des projets locaux d’installation agricole que ces associations ont initiées  sur notre territoire.

  • Présentation de la ferme du petit grain au lieu dit La Gobinière à Sainte Flaive des Loups

Titiana Le Guen, porteuse du projet, nous a expliqué son installation et comment elle a été finalisé grâce à l’association Terre de Liens.

Les terres et les bâtiments sont achetés grâce à l’épargne solidaire de la foncière Terre de Liens.

Cliquer pour accéder au site

Sur ce site remarquable de 12 ha, Titiana va y développer 2 ateliers :

-des volailles de chair bio pour valoriser les prairies

-un atelier de transformation de l’avoine bio en boissons et desserts qui seront vendus en circuits courts

L’objectif de Terre de Liens est de soustraire les terres agricoles du marché spéculatif et de les conserver pour promouvoir une agriculture respectueuse de l’environnement. Ces terres ont pour vocation à rester la propriété de l’association. Fin 2016 la barre des 3300 ha de terre acquises a été dépassée avec 139 fermes. En pays de Loire, 23 fermes ont été acquises ; La ferme du petit grain est la 3eme en Vendée, avec Le Pré Tord au Perrier et l’ïle d’Yeu sur l’île d’Yeu.

Les porteurs de projets qui s’installent sur ces terres ont un bail de carrière et doivent souscrire à une charte incluant en particulier l’engagement de produire en agriculture biologique. Au départ du porteur de projet, la ferme ne change ni de propriétaire, ni d’affectation; elle est louée à un autre paysan qui prendra la relève.

Terre de Liens se décline en 19 associations régionales. La Vendée est rattachée à celle des Pays de Loire.

L’épargne solidaire pour la ferme du petit grain n’est pas close. On peut acheter des actions à la foncière Terre de Liens (103.50€ l’action). Pour bénéficier de la réduction fiscale (18% du montant investi), il faut les garder 7 ans.

appel_a_epargne_-_la_gobiniere

 Pour en savoir plus

-sur le projet de la Gobinière, la ferme du petit grain

–> blog: https://projetfermedupetitgrain.wordpress.com/le-site/

–> FaceBook: https://www.facebook.com/enattendantlepetitgrain/

–> Terre de Lien:  https://terredeliens.org/la-gobiniere-La-ferme-du-petit-grain.html

-sur Terre de Liens Pays de Loire

–> https://terredeliens.org/pays-de-la-loire.html

  • La ferme des cochers à Saint Urbain

Vincent Pipaud de la LPO nous a  présenté le déroulement de la création de la ferme des cochers et les objectifs de la LPO dans la participation à l’installation des porteurs de projets.

La ferme a été achetée par 3 associations du territoire : la LPO Vendée (des naturalistes engagés), le collectif Court-Circuit (des consommateurs) et Gens du Marais et d’Ailleurs (des producteurs).

3 éleveurs s’installent sur 80 ha de zones humides :

-Soizic Cosson, élevage de chèvres poitevines

-Betty Brasaert, élevage de vaches bretonnes à pie noire

-Benoit Trinteaux, élevage de vaches maraichines

La foncière LPO achète les terres et les bâtiments grâce à l’épargne solidaire et les loue à des paysans qui devront mettre la préservation de la nature sauvage et de la biodiversité parmi leurs priorités. Vincent nous explique que grâce à ces actions, la barge à queue noire qui avait disparue du marais breton vendéen est à nouveau présente.

Pour en savoir plus

-sur le projet de la ferme des cochers

–> https://vendee.lpo.fr/nos-actions/agriculture-et-biodiversite/ferme-cochets/

-sur la LPO :

–> https://vendee.lpo.fr/la-lpo-vendee/presentation-de-la-lpo-85

Informations sur les autres associations partenaires de la soirée

  • Inoveé (Initiative Nord Ouest Vendée Environnement Ecologie)

L’association est née en 2010 d’un groupe de sensibilité écologiste mais qui souhaitait s’ouvrir à d’autres sensibilités pour agir concrètement et partager des connaissances entre citoyens.

Afin de mieux appréhender les enjeux de nos territoires, elle organise des rencontres, des débats; elle donne des informations sur des initiatives innovantes portées par d’autres personnes comme la CIAP (CIAP, Coopérative d’Installation en Agriculture Paysanne) ou Terre de Liens , LPO…

Elle fait venir des intervenants extérieurs et assiste à des conférences sur des problématiques de société aussi variées, que les monnaies locales, l’homophobie, le travail d’attaché parlementaire…

Elle participe aux enquêtes publiques et débat sur des projets de territoire comme la méthanisation, la création de port de plaisance, la pose des compteurs linky,.. Elle travaille dans cette optique avec d’autres associations ,Terre et Rivières par exemple.

Elle fait connaître des actions concrètes comme l’implantation de « cigales » sur notre territoire ou les avancées des incroyables comestibles à l’EHPAD de Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Son champs d’action est vaste. Elle se base sur le vivre ensemble, l’écoute et le partage des informations et des connaissances.

 –>https://inovee.fr/qui-sommes-nous/

Pour en savoir plus

-sur la CIAP: https://www.helloasso.com/associations/cooperative-d-installation-en-agriculture-paysanne-de-vendee-ciap-85

-sur les « cigales »: http://cigales.asso.fr/spip.php?rubrique6

  • CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement dans le monde)- Terre Solidaire

Le CCFD Terre Solidaire lutte contre la faim dans le monde en s’attaquant à ses causes, des plus locales aux plus globales. Son champs d’actions est très vaste, Il soutient 697 projets dans 66 pays.

Le CCFD-Terre Solidaire s’appuie sur un réseau de 15 000 bénévoles pour sensibiliser les Français à la solidarité internationale et agit auprès des décideurs pour construire un monde plus juste.

 Pour en savoir plus

–> https://ccfd-terresolidaire.org/

 Collectif Court-Circuit

Le Collectif Court-Circuit est une association dont le but est de favoriser les circuits courts de distribution de produits alimentaires et le lien social dans le territoire du Marais breton et de ses marges. Son activité tourne essentiellement autour des questions d’agriculture et d’alimentation. Elle souhaite favoriser une agriculture paysanne et de proximité, qui ne pollue pas, respecte les humains et la biodiversité sauvage, ne détruit pas les économies, chez nous comme ailleurs en France ou à l’étranger.

Pour en savoir plus

–> http://www.collectifcourtcircuit.org/p/le-collectif-cest-quoi-le-collectif.html

 

Publicités