Lundi 5 février 2018, Prune Ferre du collectif « Stop Linky Saint Hilaire de Riez » était l’invitée de l’association Inoveé.

Voici les principaux points abordés.

  • Point sur la situation au niveau national et en Europe

-Bref aperçu des différents pays européens face au déploiement des compteurs communicants. Tous les pays européens en lesadoptent pas. Par exemple la Belgique et le Portugal l’ont refusé. En Allemagne, l’obligation des compteurs communicants s’appliquent aux gros consommateurs (>6000 kWh).

-Tour d’horizon des refus de particuliers qui s’organisent en collectifs. Ils se regroupent en collectifs nationaux pour partager les questionnements et les actions. Le palmarès des opposants revient à la Bretagne, au Tarn mais aussi du côté de Rouen et de Grenoble.

-Pour essayer d’éviter les regroupements des particuliers qui voudraient s’opposer à l’installation du compteur Linky,  Enedis a mis en place un système de pose en mitage, c’est-à-dire que le remplacement des compteurs dans un même secteur n’est pas groupé mais étalé dans le temps.

-Augmentation du nombre de communes refusant Linky et entrée dans une phase judiciaire.

Lien vers les vœux du maire d’Alizay, refusant les compteurs linky dans sa commune :

https://www.youtube.com/watch?v=cWxshEVTmJ8

  • Tour d’horizon local 

-Sur Saint-Hilaire-de-Riez, 6400 compteurs posés depuis Juillet 2017 sur 15 000 prévus environ.

Monsieur Boudelier,  maire de St Hilaire de Riez, n’a pas été réactif aux sollicitations, ni du collectif, ni d’élus de l’opposition qui l’ont interpellé en conseil municipal à 2 reprises.  Après relance, il a organisé une réunion publique le 19 septembre 2017, réunion à laquelle monsieur le maire n’a participé qu’à l’introduction, laissant seuls des cadres d’ENEDIS répondre avec des arguments bien rodés. Cependant ils ont été déstabilisés par des gens de la salle qui avaient des connaissances approfondies du dossier.

Des personnes ont envoyé des courriers recommandés pour refuser la pose des compteurs sans que l’on arrive en connaître le nombre.

-Sur Saint-Gilles-Croix-de-Vie, la pose des compteurs devrait commencer en janvier 2019. Il est donc temps de réagir.

Après échanges il semble que 3 associations, Inoveé , Vie , CPNS rejoignent le collectif pour préparer un plan, voire un Power point. Une  entrevue  serait demandée à Monsieur François Blanchet, maire de St-Gilles Croix de Vie, afin qu’il organise une  information objective auprès de la population ou un débat contradictoire.

Nous souhaitons pour cela nous revoir autour du 15 mars (nous vous recontacterons). Il serait souhaitable que d’ici là, chacun réfléchisse à des arguments percutants.

  • Au fur et à mesure des questions des participants à la réunion Inoveé, les arguments pour ne pas accepter ces compteurs dits «  communicants » ont été rappelés :

Les dangers probables pour la santé dus aux ondes électromagnétiques émises en permanence dans l’ensemble de l’installation électrique pour permettre le fonctionnement du système, auxquelles s’ajoutent les nuisances des concentrateurs et antennes relais.

– Les dangers des dysfonctionnements sur tout type d’installation électrique (ancienne ou récente), aux frais de l’usager.

– L’Intrusion dans la vie privée des familles par la collecte des informations de chaque installation.

– Le gâchis économique : environ 7 milliards avec un seul grand gagnant, ENEDIS .

– Le gâchis écologique : remplacement de 35 millions de compteurs qui fonctionnent bien par des compteurs à durée de vie plus courte.

– Le risque de passer à un abonnement de puissance supérieur lorsque la puissance utilisée s’approche de la puissance de l’abonnement actuel. Cette situation résulte du changement du mode de mesure des compteurs Linky qui n’absorbent plus les pointes d’appel de courant au démarrage des appareils électroménagers.

  • Aujourd’hui, la cour des comptes dénonce un déficit d’information, un coût trop élevé pour le consommateur et doute de sa contribution à la maîtrise de la consommation globale et à la gestion du réseau. Elle critique aussi les conditions généreuses accordées à Enedis. Cela conforte nos positions.

Linky-La Cour des comptes épingle les avantages d’Enedis

  • Pour contacter le collectif « stop Linky Saint Hilaire de Riez »,

email: stoplinkysthilairederiez85@yahoo.com

  • Pour aller plus loin:

Conférence de Stéphane Lhomme le 3 novembre 2017 à Poitiers, « faut il refuser les compteurs communicants Linky, Gazpar et cie? »

https://www.youtube.com/watch?v=7W41yI5MMgg&feature=youtu.be

 

 

Publicités