Nous organisons une belle rencontre le lundi 16 avril autour du transhumanisme. Voici en quelques lignes les propos de Guy Gélenne qui animera cette soirée :
De tout temps, depuis Prométhée, l’homme a cherché à augmenter ses performances, qu’elles soient d’ordre physique, intellectuelle ou psychologique, qu’il s’agisse de réparer des déficits ou de prolonger la vie. Pour cela, il accepte que le corps humain soit amélioré par les techno-sciences : La puissance physique et sensorielle pourrait être augmentée au moyen de prothèses musculaires et sensorielles ; les capacités cognitives seraient élargies au moyen d’interfaces implantées dans notre cerveau. L’augmentation de ces capacités pourrait nous conduire à une artificialisation progressive.

Le cœur de la philosophie transhumanisme est que nous pourrions vivre des vies meilleures par l’utilisation de technologies afin d’étendre nos capacités réflexives ou biologiques.

Mais si ces techniques existent bien, avec leurs risques et avantages, elles entraîneront de nouvelles inégalités. D’où la nécessité d’une réflexion éthique face à l’apparition de ces nouvelles technologies. Si les sciences ont partie liée à notre développement et notre épanouissement, notre liberté de conscience nous permet de donner une vraie valeur à notre propre existence ; et c’est là l’un des principes de notre humanisme.

​Rdv lundi 16 à 20h à la Petite gare à Saint Gilles​. Merci de partager le plus possible ces quelques lignes car le thème de la soirée est assez décoiffant.
Publicités