Faut-il désobéir face à l’urgence écologique?

Suite à l’inauguration de la centrale photovoltaïque et l’éolienne de La Chantrerie (voir article https://inovee.fr/2019/06/12/__trashed/), le collège des transitions sociétales tenait sa conférence de clôture. Les mêmes adhérents de notre association y étaient. Pour l’année 2018-2019, les auditeurs du collège ont travaillé sur le thème:

FAUT-IL DÉSOBÉIR FACE A L’URGENCE ÉCOLOGIQUE? Réflexion sur la désobéissance civile en démocratie.

Pour les ateliers qui ont précédés la conférence, il a été proposé la définition suivante de la désobéissance civile:

« La désobéissance civile est une action politique illégale et non-violente motivée par des convictions de conscience ou des principes de justice. Cette action vise principalement à la modification d’une loi.

L’illégalité peut prendre 3 formes: soit des actes d’omission (refus par les citoyens de remplir une obligation légale ou gouvernementale), soit des actes de commission (commettre des actes interdits par la loi), soit une combinaisons des deux.

La désobéissance civile s’exprime en son nom propre (elle n’est pas anonyme), de manière collective, non violente et publique. Elle précise en quoi l’obligation à laquelle on ne veut pas obéir est injuste, inacceptable. Elle invoque une raison supérieure à la loi: principe d’égalité ou de justice, de solidarité, de dignité, etc… Enfin, les désobéissants ont conscience de la peine encourue. »

Voici la synthèse des réflexions des auditeurs du collège des transitions sociétale, lors de la conférence de clôture le 6 juin 2019:

https://podcast.mines-nantes.fr/videos/watch.php?id=6673

Pour l’année 2019-2020, voici le sujets proposé aux futurs auditeurs du collège des transitions sociétales:

« Démocratiser la démocratie locale

Au regard de la crise de confiance démocratique, comme l’illustre par exemple le baromètre 2009-2019 du CEVIPOF, quelles réponses apporter au niveau local ? Quelles représentations avons-nous de l’exercice de la démocratie locale ? La plupart des collectivités disent pratiquer la démocratie participative, mais de quoi s’agit-il ? Quels sont les différents dispositifs ? Quelles finalités visent-ils ? Y-a-t-il vraiment une demande des citoyens pour participer, pour s’impliquer ? Quels enseignements tirer des différentes expériences en cours ? Que nous disent les programmes et les candidats aux municipales de 2020 ? Comment ….

Pour en savoir plus:

http://web.emn.fr/x-de/cts-pdl/uploads/images/College%20TS/Programme/Programme%202019_2020/Plaquette%20College%20des%20Transitions%20Societales%202019-2020_V1.pdf