Citoyens acteurs

  • Linky et les courants porteurs (CPL)

Avec le CPL (Courants Porteurs en Ligne) nous sommes en plein dans la pollution (24h/24) de l’habitat domestique avec des radiofréquences (entre 63 et 95 mégahertz pour le Linky en CPL g3) !

Le principe des CPL consiste à superposer au courant électrique alternatif de 50 ou 60 Hz un signal à plus haute fréquence et de faible énergie.

Donc on devra refaire notre installation électrique pour binder les câbles !

La facturation sera aussi modifiée, à la hausse…

  • Conférence de Stéphane lhomme, le 3 novembre 2017 à poitiers

« faut il refuser les compteurs communicants Linky, Gazpar et cie? »

https://www.youtube.com/watch?v=7W41yI5MMgg&feature=youtu.be

  • Wikipédia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Courants_porteurs_en_ligne

 Linky et Fréquences radiatives du CPL en KHz et MHz :

http://www.next-up.org/pdf/Linky_Frequences_radiatives_du_CPL_KHz_et_MHz.pdf

https://stoplinkynonmerci.org/IMG/pdf/057-scl-cpl_linky_pollutionhabitation.pdf

extrait :

le CPL, ce sont des radiofréquences (entre 63 et 95 mégahertz pour le Linky en CPL g3) qui sont injectées dans les circuits, câbles et appareils électriques de toute une maison, ou de tout un immeuble. Or ces équipements ne sont pas prévus pour cela et ne sont pas blindés.

Les radiofréquences se retrouvent donc dans l’air environnant, mesurables jusqu’à 2,50 mètres de tous les câbles encastrés dans les murs, les fils électriques apparents et les appareils eux-mêmes, y compris les lampes de chevet.

 Livret distribué par l’Association des Maires de France (AMF). Robin des Toits l’a estampillé des informations éludées par l’industriel.

http://epeconseil.fr/fr/wp-content/uploads/2015/12/LINKY_8_questions-2.pdf

Publicités